DLA - le Dispositif Local d'Accompagnement en Moselle

 

  • Mutualisation des moyens :

Etendre l'étude à toutes les structures hébergées dans un même site, recenser exhaustivement des compétences dans chaque structure, mutualiser les moyens, réorganiser par pôles de compétences avec une structure porteuse (statut le plus opportun ? groupement de coopération ?)

  • Réfléchir à l'opportunité d'une fusion des 2 associations :

réaliser une radiographie de chaque structure : réalité économique, modes de fonctionnements, méthodes de travail, prix de revient, prix de ventes, description des emplois, identifier les axes de convergence ou de divergence, les leviers et les freins de la mutualisation, réfléchir à des scénarii de schéma organisationnel de la mutualisation
 Analyser les conditions de mise en œuvre du scénario retenu, identifier l'opportunité de la mutualisation et créer un support de rapprochement si nécessaire

  • Accompagner un nouveau portage de chantier d'insertion :

Sur la base des préconisations du réseau Cocagne : finaliser les budgets de fonctionnement et investissement, rechercher des financements, identifier les modalités optima de portage de l'activité
Permettre la poursuite d'une offre d'insertion sur le secteur

 insertion1

  • D'une part, trois associations qui œuvrent sur 3 communes voisines (31 300 habitants), un même bassin de vie. Elles font le constat que des adhérents se déplacent sur les 3 structures, que certaines activités se trouvent être "en concurrence", sont parfois et déséquilibre financier ou manquent d'attractivité par manque de moyen. D'autre part, les communes se sont organisées en intercommunalité : 10 communes, 69 000 habitants et communauté d'agglomération avec pour compétences obligatoires : cadre de vie, politique de la Ville, etc. et pour compétences optionnelles : construction, aménagement, entretien et gestion des équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaires. Comment ces associations peuvent-elles inscrire leur développement dans une politique publique de territoire tout en construisant une politique associative cohérente et complémentaire ?

 

  • Optimiser les moyens existants ou développer des emplois partagés. Association de Territoire : vers une politique de "développement local"

En s'appuyant sur les 3 associations mentionnées, élargir l'action aux associations de l'intercommunalité : engager une connaissance mutuelle et une réflexion sur les activités développées par chacun (quelle activité, pour qui, quand, où, activité nécessairement de proximité et transférable, etc.), réfléchir à une politique d'animation de territoire : les besoins, les réponses actuelles, les manques, étudier l'offre par rapport aux besoins, optimiser les moyens, apprendre à connaître et à comprendre les nouveaux mécanismes intercommunaux. Construire un projet global avec l'intercommunalité

  • Mutualisation de moyens entre les structures deux structures :

Identification de l'opportunité de mutualiser : les emplois - le matériel - les locaux - les outils de communication
Faisabilité : mise en œuvre et mobilisation, étude sur les coûts induits et économies possibles, création du support de mutualisation (conditions juridiques...), consolider et développer les activités menées.


© DLA Moselle 2007 | Réalisation KTP Concept